dimanche 24 septembre 2017

Dis moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es

Hello,

Aujourd'hui je reviens sur un article un peu plus personnel.

Il y a un an j'ai eu besoin de changer. Le premier changement a été l'alimentation.



Le commencement

Tout a commencé il y a 2 ans.
Je faisais de plus en plus attention à ce qu'il y avait dans mon assiette, j'essayais de trouver la meilleure qualité avec des produits qui n'avaient pas voyagé plus que moi. J'ai tout passé au peigne fin : les fruits, les légumes, les œufs, les céréales, la viande, le poisson... TOUT ! Les pesticides et le numéro inscrit sur les œufs n'avaient plus aucun secret pour moi. Aujourd'hui j'essaie de manger local, de saison, bio si possible et surtout en me faisant plaisir !

La prise de conscience

Après toutes ces recherches, j'ai fini par me pencher sur la condition animale histoire de savoir.

Sur les conseils d'une amie, j'ai voulu regarder un documentaire. Après 15 minutes, j'ai stoppé la vidéo en me disant que c'était bête de regarder ces trucs horribles et que parfois c'était bien de ne pas savoir. Et je suis passée à autre chose. Enfin presque...

J'y ai pensé les jours suivants et je me suis demandé comment, moi qui aimait tout contrôler, je pouvais me régaler d'un steak tartare si je n'arrivais pas à regarder ce foutu documentaire. Alors je me suis forcée à regarder. Puis je suis passée à un autre, et encore un.

Il s'est passé une semaine et un beau matin je me suis levée en sachant que je ne mangerai plus de viande. Comme ça, du jour au lendemain. Et depuis un an, je n'en ai jamais remangé.

Mon expérience

Il n'a jamais été question de suivre un phénomène de mode, un régime ou autre. Il a été question de m'écouter et je ne me suis jamais sentie aussi bien. C'est bizarre mais j'ai enfin l'impression d'être en phase avec moi-même et mes idées.

Je ne me suis jamais privée d'en manger, je n'en avais simplement plus envie. J'ai bien dit je n'en ai plus envie et pas je n'aime plus ça... Nuance.

Dans ma famille en province, un repas sans viande n'est pas un repas. C'est comme ça. J'en ai toujours mangé et oui, j'aime le goût. Mais aujourd'hui je ne prends plus aucun plaisir à en manger, alors je m'écoute.
Pour le poisson, j'ai mis plus de temps parce que le poisson qui souffre ne m'a pas fait le même effet que la terreur dans les yeux d'un veau. Mais petit à petit, j'ai arrêté d'en manger chez moi. J'en mange encore parfois quand au resto rien n'est végétarien ou quand quelques sushis me tentent. Je ne sais pas si j'arrêterai complètement un jour ou non. Je m'en fiche, une fois encore je m'écoute.

Je ne me décrète ni végétarienne, ni flexitarienne ni je ne sais quoi. La catégorisation ce n'est pas trop mon truc.

Je me suis parfois retrouvée face à des gens qui avaient subitement un bac +9 en nutrition, j'ai souri. La différence fait toujours peur. Et si vous êtes dans le même cas, croyez-moi, les gens qui se soucient réellement de vous ne chercherons pas à vous critiquer mais à vous comprendre.

La naturopathie

Dans la continuité de ce changement, je suis allée consulter Delphine, une naturopathe.

Un naturopathe évalue la vitalité d'une personne. Son but est d'améliorer et de perfectionner les différents processus de notre corps. Après plusieurs questions, Delphine a pu établir mon bilan vitalité. En complément, elle m'a fait une analyse de l'iris des yeux (l'iridologie). Je ne savais même pas que cela existait, mais en prenant une photo de mon iris et en analysant sa couleur, sa forme et ses caractéristiques elle a été capable de déterminer plusieurs aspects de ma personnalité, mes forces et mes faiblesses. Surprenant !
Nous avons défini ensemble comment adapter mon alimentation en fonction de mes besoins. Nous avons travaillé sur mes problèmes de sommeil, de fatigue et de grignotage.


Mon bilan

C'est simple, changer d'alimentation m'a changé moi-même.
Je pense qu'il est très important de s'écouter plutôt que de suivre un modèle social parce que "tout le monde fait comme ça".

J'ai fait plusieurs bilans sanguins cette année et je peux vous assurer qu'il n'ont jamais été aussi bons ! Je fais évidemment très attention à bien équilibrer mes repas pour ne manquer de rien et être en pleine forme. Je remplace quelques produits par d'autres et surtout j'en découvre de nouveaux.

Vous l'aurez compris, vous ne trouverez pas forcément la recette du meilleur rôti de porc sur ce blog mais on saura vous écouter si besoin.

Ni l'une ni l'autre blog


Share:  

2 commentaires:

  1. Merci pour ce témoignage, ça me parle beaucoup!
    Merci aussi pour le conseil en nathuro, ça me confirme d'y aller!
    Continuez les filles c'est super!!:)
    Laura (de Bordeaux)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Laura,

    Merci pour ton commentaire et tes encouragements, ça fait plaisir.
    Effectivement le rendez-vous chez la naturopathe était très intéressant et m'a appris beaucoup de choses.
    N'hésite pas à nous dire si tu y vas ce que tu en as pensé !

    A bientôt

    RépondreSupprimer